Retour

Moncrif, Athénaïs Michelet, Baudelaire, Champfleury, Pierre Loti
Les Classiques du chat


Référence : 9782849670682
Disponible : oui
-5%
21.04 €
19.99 €
L’idée de la présente anthologie provient de la lecture de l’excellent DICTIONNAIRE AMOUREUX DES CHATS de Frédéric Vitoux, qui regrette la non disponibilité des textes devenus classiques consacrés aux chats.
Etant nous-mêmes « amoureux des chats » nous ne pouvions que songer à rééditer de façon groupée ces textes éparpillés dont l’acquisition séparée est coûteuse. Nous pensons satisfaire ainsi les lecteurs amis des chats curieux de lire ces textes qui leur rendent hommage et tentent d’éclairer le mystère simultané de leur familiarité ronronnante et leur psyché lointaine.

François-Augustin Paradis de Moncrif : Lettres sur les Chats.
Nous reproduisons l’édition parue sous le titre « Les Chats » à Paris chez Gabriel-François Quillau Fils en 1727, avec les gravures d’époque.
Histoire du chat depuis l’Antiquité et première réhabilitation à une époque où les « massacres de chats » étaient encore courants, le livre de Moncrif est le premier grand classique.

Athénaïs Michelet : Mes Chats.
Athénaïs Michelet est l’épouse du célèbre historien et écrivain Jules Michelet. Ces précieuses biographies félines, au-delà de leur qualité littéraire indéniable, nous permettent également d'entrevoir la vie d'un des ménages littéraires les plus intéressants du XIXe siècle. Avec une sensibilité rare, elle fait revivre ces compagnons de toute une vie, en dressant de chacun d'eux un portrait vivant, tendre et singulier. Il était temps de redonner le geste et la parole à ces chats enchanteurs.

Baudelaire : Le Chat.
Dans Les Fleurs du Mal Baudelaire a consacré trois poèmes aux chats. Chef-d’œuvres, bien sûr. En peu de lignes est dit tout le mystère et la poésie naturelle du chat.

Champfleury : Les Chats
Publié pour la première fois en 1868, ce texte de Champfleury, devenu depuis un incontournable de la littérature « féline ». Champfleury [de son vrai nom, Jules Husson (1821-1889) s’attache d’abord à l’image du chat dans les civilisations de l’Antiquité (Égypte ancienne, Orient, Grèce et ancienne Rome) puis au Moyen Âge, il brosse ensuite un inventaire de ses représentations dans les arts et traditions populaires, la peinture, et, bien sûr, la littérature. On y trouve aussi quelques portraits de grands et célèbres amoureux des chats, de Mahomet à Richelieu et Chateaubriand...

Pierre Loti : Vie de deux chattes.
Loti ne fut pas seulement le prodigieux conteur des horizons lointains et de l’intimité confrontée à l’exotique. Il écrivit aussi un récit sur ses deux compagnes félines, « pauvres petites héroïnes », pour un volume intitulé Le Livre de la pitié et de la mort paru en 1891, où il conte mieux que quiconque la prodigieuse faculté du chat (des chattes, en l’occurence) à nous révéler à nous-mêmes et à enchanter le quotidien.

Anthologie éditée par Jean-Pierre Jackson

Un volume de 295 pages format 15 cm x 21 cm
Attention ! Cette édition n'est pas un fac-simile (plus ou moins médiocre) d'éditions anciennes. Le texte a été entièrement ressaisi et annoté, l'orthographe et la ponctuation ont été modernisées.

Attention ! Très peu d'exemplaires disponibles.

Retour

RECHERCHER

D’holbach système | Parerga Schopenhauer | Palante Chroniques Onfray | Jean Meslier Dommanget mémoire | Stanley Weinbaum Odyssée | Sylvain Maréchal Jackson