Retour

MUSTAFA KEMAL ATATURK
Mémoires


Référence : 9782849670162
Disponible : oui
-5%
21.05 €
20.00 €
À proprement parler, Mustafa Kemal n’a jamais écrit ces Mémoires. Cependant, à plusieurs reprises il a confié ses souvenirs à diverses personnes, la plupart proches de son entourage, qui les ont publiés.
Ainsi, il a raconté ses souvenirs d’enfance à Hikmet Bayur et Ahmet Emin Talman, qui les ont fait paraître le 10 janvier 1922, du vivant d’Atatürk, dans le journal Vakit. Les années passées en Syrie et à Tripoli ont été racontées à Afet Inan. L’époque de Sophia et de ses rapports avec Enver Pacha ont été confiés à Falih Rifki Atay. La bataille de Gallipoli a été relatée à Rusen Esref Ünaydin, qui l’a rapportée dans les Mémoires de la Guerre de Gallipoli, conjointement avec le Rapport sur les Batailles d’Ariburnu et la Chronique de la Bataille d’Anafartalar. Il a confié son journal des années passées sur le front oriental à son adjudant, Sükrü Tezer, l’ensemble étant publié dans la revue Hakimiyet-i Milliye.
Par ailleurs, du 15 au 20 octobre 1927 Mustafa Kemal a relaté aux députés de l’Assemblée nationale et aux représentants du Parti Républicain du Peuple, la période allant du 19 mai 1919, jour de son débarquement à Samsun, au mois d’octobre 1927. Ces longs discours ont fait l’objet d’une publication célèbre, le Nutuk, qui comprend plus de 700 pages serrées. Non seulement Atatürk y raconte en détail les évènements de cette période, mais il y produit les lettres, les télégrammes, les rapports, les projets de loi, les courriers, les articles de presse, les entretiens qui les corroborent. C’est dire que si répétitions et détails devenus obsolètes abondent, il n’en reste pas moins que le Nutuk est un document fondamental (sinon fondateur), dont les pages essentielles ont été reprises dans la présente édition, particulièrement pour la période 1920-1927, qui voit l’abolition du califat, la proclamation de la République et l’ensemble des mesures prises par Atatürk et ses compagnons pour organiser la transition de l’Empire ottoman, musulman et féodal, à la République moderne et laïque.
Notre but, dans l’inévitable sélection des pages du Nutuk, est de modestement tenter de rendre compte de la vision et de l’expérience de Mustafa Kemal Atatürk, l’un des hommes politiques les plus importants du XXe siècle, dont l’œuvre est aujourd’hui au cœur des débats européens les plus brûlants — et dont l’héritage représente l’un des enjeux cruciaux de l’Europe à venir.

Texte établi par Jean-Pierre Jackson

Un volume de 170 pages format 15 cm x 21 cm
avec un cahier d'illustrations
Attention ! Cette édition n'est pas un fac-simile (plus ou moins médiocre) d'éditions anciennes. Le texte a été entièrement ressaisi et annoté, l'orthographe et la ponctuation ont été modernisées.

(Titre en voie d’épuisement)
 

Retour

RECHERCHER

D’holbach système | Parerga Schopenhauer | Palante Chroniques Onfray | Jean Meslier Dommanget mémoire | Stanley Weinbaum Odyssée | Sylvain Maréchal Jackson