Retour

PROSPER ALFARIC
Jésus a-t-il existé ? (Préface de Michel Onfray)


Référence : 9782849670227
Disponible : oui
-5%
30.53 €
29.00 €
« De bonne heure j’en suis venu à me demander si Jésus a vraiment existé. La question peut paraître étrange, déraisonnable, extravagante. C’est bien ainsi que moi-même je l’ai jugée d’abord. J’avais à son sujet un fort parti pris. Mais ce n’était pas celui de l’incrédulité. C’était celui de la foi. Nourri dans mon enfance de la tradition catholique, je m’étais habitué à croire qu’il n’y a rien de plus vrai qu’une « parole d’Évangile ». Plus tard j’ai dû reconnaître que là aussi les erreurs abondent et que les textes les plus sacrés sont souvent les plus faux. Mais je m’obstinais à supposer qu’il ne s’agissait, en l’occurrence, que de légendes superficielles et négligeables, telles qu’il s’en présente au cours des meilleures histoires. Il me semblait impossible que des récits tellement vénérables, dont une grande partie de l’humanité a vécu pendant des siècles, ne soient que de purs mythes, c’est-à-dire des fictions dépourvues de toute réalité. Quand j’ai entendu parler, pour la première fois, de gens qui soutenaient que Jésus n’a peut-être vécu que dans 1’imagination de ses fidèles, je n’ai vu là qu’une de ces extravagances auxquelles l’abus de la critique peut quelquefois conduire. L’idée me semblait folle. Quand je l’ai étudiée de plus près, j’ai dû peu à peu changer d’avis. »

« Ce n’est pas le Christ qui a fondé le christianisme.
C’est plutôt le christianisme qui a élaboré progressivement la figure du Christ. »

Professeur d’Histoire des Religions à la Faculté des Lettres de Strasbourg, fondateur du cercle Ernest Renan, vice-président puis président de l’Union Rationaliste, d’origine modeste, formé pour la prêtrise et l’enseignement du dogme, Prosper Alfaric (1876-1955) quitte l’Eglise en 1910 pour des raisons purement intellectuelles : ses études d’histoire religieuse l’ont amené à des positions inconciliables avec la foi chrétienne. Licencié puis docteur en philosophie avec une thèse sur l’évolution intellectuelle de saint Augustin, il ne cesse d’étudier les origines chrétiennes, et en particulier le problème du Christ, dont il nie l’existence historique :
« Quelqu’un, on ne sait qui, dont le nom même n’est pas sûr, enseigna on ne sait quoi au sujet du royaume de Dieu prédit par les prophètes, et périt on ne sait comment, ni quand, ni pour quel motif, sur une croix. ».
Militant à la Ligue de l’Enseignement, il défend les idées laïques en Alsace, ce qui lui vaut « l’excommunication majeure » du pape en 1932. Quand l’Union Rationaliste est fondée en 1930, il y prend naturellement sa place. Il y tient un rôle de plus en plus important, surtout après sa retraite en 1945.

Ce volume comprend :

I- Les Origines sociales du christianisme
II- Jésus a-t-il existé ?
III- Le Mythe de Marie
IV- Comment se faisaient autrefois les papes
V- Sur les manuscrits de la Mer Morte
VI- Dieu existe-t-il ?

L’auteur y examine avec érudition l’aspect historique des mythes fondateurs du christianisme. Ces textes demeurent, devant la montée des intégrismes de tous poils et le « renouveau » de l’intolérance et du fanatisme religieux, d’une exemplaire actualité.

Livre publié avec l'accord de l'Union Rationaliste

Préface inédite de Michel Onfray

Un volume de 323 pages format 15 cm x 21 cm

Attention ! Cette édition n'est pas un fac-simile (plus ou moins médiocre) d'éditions anciennes. Le texte a été entièrement ressaisi et annoté, l'orthographe et la ponctuation ont été modernisées.
Quelques exemplaires retrouvés
(ne sera pas reimprimé)

Retour

RECHERCHER

D’holbach système | Parerga Schopenhauer | Palante Chroniques Onfray | Jean Meslier Dommanget mémoire | Stanley Weinbaum Odyssée | Sylvain Maréchal Jackson