Retour

D'HOLBACH
L'Antiquité dévoilée
par ses usages

Référence : 9782849670750
Disponible : oui
-5%
31.57 €
29.99 €
Votre choix : 
L'ANTIQUITÉ  DÉVOILÉE par ses usages, ou Examen critique des principales opinions, cérémonies & institutions religieuses & politiques des différents peuples de la Terre, parue en 1766, est officiellement attribuée à « feu M. Boulanger ». Plusieurs bibliographes l'attribuent dès le XIXe siècle à D'Holbach. Il est désormais établi que D'Holbach a en effet entièrement réécrit (avec la collaboration probable de Diderot) le manuscrit sans doute plus inoffensif laissé par Boulanger.
À travers un travail d'érudition considérable, D'Holbach dresse le tableau de toutes les religions et croyances de tous les peuples. Cet examen critique, comme il s'intitule lui-même, met en évidence l'importance du Déluge, ses conséquences  sociales, politiques, mythologiques et religieuses dans la consitution des sociétés d'avant « l'Histoire » et de leur vision du monde, ainsi que la crainte de la mort et de son au-delà comme moteur de l'apparition des religions, et le rôle de la superstition, de l'intolérance et du despotisme politique et religieux comme facteurs de leur perpétuation.
Les bouleversements climatiques à venir et l'arrogance renouvelée des religions et des fanatismes rendent L'Antiquité dévoilée  d'une actualité brûlante.

« Toutes les erreurs humaines, par une longue chaîne, remontent à cet âge primitif qui jusqu’ici était demeuré couvert de la nuit du temps. On ne saurait trop étudier cet âge puisque c’est lui qui renferme les principes et les causes de toutes les institutions et de toutes les opinions dont nous retrouvons des traces plus ou moins fortes, même dans les temps actuels. Nous y verrons la source féconde de presque toutes les idées politiques et religieuses, nous y trouverons l’origine de la grandeur des rois et de l’abaissement des peuples, nous y démêlerons la cause du pouvoir immense que le sacerdoce s’est acquis dans toutes les sociétés que cet ordre, toujours rival des dieux, a souvent ébranlées. Nous y verrons le principe de ces terreurs qui en différents siècles ont alarmé les esprits des hommes toujours préoccupés des idées de la destruction du monde. C’est de là que nous verrons sortir ce fanatisme destructeur, cet enthousiasme qui porte souvent les hommes aux plus grands excès contre eux-mêmes et contre leurs semblables, cet esprit de persécution et d’intolérance qui sous le nom de zèle fait que l’homme se croit en droit de tourmenter tous ceux qui n’adorent point avec lui le même monarque céleste, ou qui n’ont point de son essence et de son culte les mêmes idées que lui. » (L'Antiquité dévoilée)

Texte établi par Jean-Pierre Jackson

Un volume de 460  pages au format 15 cm x 21 cm

Attention ! Cette édition n'est pas un fac-simile (plus ou moins médiocre) d'éditions anciennes. Le texte a été entièrement ressaisi et annoté, l'orthographe et la ponctuation ont été modernisées.



Retour

RECHERCHER

D’holbach système | Parerga Schopenhauer | Palante Chroniques Onfray | Jean Meslier Dommanget mémoire | Stanley Weinbaum Odyssée | Sylvain Maréchal Jackson